Make your own free website on Tripod.com
This site in English
Elevage Familial
Le Berger Malinois
Elevage et Pedigrees
Coin Photos
Forum
Liens
Email

 


Akbar ou l'éducation d'un jeune chien.  

Mon chiot est propre la nuit

4 : Les méfaits de Aky!

Il y a à peu près 1 mois que Aky est chez moi. Il y est comme un poisson dans l'eau : il a tout exploré, il se promène partout comme en terrain conquis, la tête haute, d'un pas alerte et décidé, ce qui lui vaut d'ailleurs quelques pelles : quand il avance, il regarde parfois à droite et à gauche et ne voit pas toujours l'obstacle qui se dresse devant lui, ...vous devinez le reste. Cela ne le déconcerte pas du tout, il reprend son chemin d'un air conquérant. Il va de même vers les autres chiens de ma meute.

Il est parfois bien accueilli, parfois non et un grondement significatif l'arrête. La plupart du temps c'est avec Goly qu'il joue car c'est le plus jeune et le plus folâtre. Il doit cependant prendre garde à ce que ce dernier n'ait pas entre les pattes un objet quelconque car alors c'est un coup de gueule qui l'accueille, heureusement dans le vide. Il en est de même avec Didi, la B.A. ; elle n'accepte jamais de jouer car sa dysplasie la fait souffrir mais elle accepte parfois qu'il lui lèche le museau. Quant à Tom, s'il joue, ce n'est pas pour longtemps car à 9 ans, il fait déjà très pépère ; par contre il lui cède souvent une petite place près de lui dans son panier .

Aky aime jouer avec les chats, il les suit, les pousse avec son museau ce qui ne leur plait pas trop. Par contre, ceux-ci aiment se percher sur une chaise et attraper une queue qui passe à leur portée.

Je l'ai déjà dit, Aky est propre la nuit. J'ai trouvé seulement deux fois, au lever, un pipi près de la porte de sortie de la cuisine : la nuit avait été un peu plus longue que d'habitude... Par contre, pendant la journée, il m'arrive de trouver, cette fois près de la porte du WC, un pipi et des crottes. Comme je laisse les portes intérieures ouvertes, il circule à son aise et je ne vois pas toujours les signes extérieurs qu'il doit certainement montrer quand il a des besoins à faire. Maintenant, le soir , quand je m'installe pour regarder la tele, je ferme la porte de la pièce alors quand je le vois tourner, aller et venir, ça me fait comprendre qu'il doit sortir. Il n'a tout de même que 4 mois et demi et est encore trop jeune pour se retenir comme les grands.

Comme tous les chiots, Aky aime mordiller aussi lui ai-je donné quelques jouets en plastique, une branchette, un chiffon que je remets chaque fois dans son panier quand je les trouve éparpillés dans la maison. Il a pris un jour une de mes pantoufles et a commencé à la mordiller. Heureusement je l'ai vu suffisamment tôt pour éviter qu'elle ne soit complètement détruite. Je ne l'ai pas grondé, j'ai dit seulement NON en la reprenant et lui ai donné à la place un jouet. C'est à moi de veiller à ne rien laisser traîner à sa portée.

Quand je me suis installée dans cette maison, mon mari et moi avions notre premier Malinois âgé de 2 ans. Comme nous travaillions à Bruxelles tous les deux, nous avons fait faire un grand enclos de 6X6m avec un abri à l'intérieur. Nous ne voulions pas le tenir enfermé à la maison pendant toute une journée. Plus tard, lorsque j'ai eu deux chiens en même temps, cet enclos a été séparé en deux. Maintenant, quand je dois m'absenter assez longtemps pendant la journée pendant assez longtemps, j'y mets les deux plus jeunes chiens, les deux autres, plus calmes, sont en liberté dans le jardin avec la possibilité de rentrer dans une annexe de la maison.. Comme je veux que Aky apprenne à rester seul, je le mets souvent dans la matinée dans un de ces enclos. Et bien, quelle ne fut pas ma surprise, un matin où je l'y avais placé, de le voir surgir près de moi, tout guilleret : il avait réussi à ouvrir la barrière ?? Je me demande comment il a fait cela étant donné qu'elle est fermée par un verrou vertical ! Aucun des chiens que j'ai mis dedans depuis 40 ans, n'avait jamais fait cela. Cela démontre, je crois, une intelligence et surtout une persévérance assez inhabituelle chez un chiot. Je ne l'ai pas grondé, bien sûr, mais l'ai remis dans l'enclos. C'est de bonne augure pour la recherche d'un objet plus tard ! A moi de ne pas faire d'erreur.

Maintenant, quand je l'appelle, j'agite les mains devant moi en lui disant "face" puis lui dis "assis" et mon petit bonhomme le fait. Il obéit au commandement "couche" avec l'aide de la main tendue vers le sol.

Ces derniers jours ont été assez pénibles étant donné le temps pluvieux. Quatre chiens qui sortent dans la pluie et la boue plusieurs fois par jour, cela fait de la saleté dans la maison. Aspirateur, balais et serpillères servent souvent ainsi que la machine à laver pour les couvertures des paniers. C'est la rançon du plaisir d'avoir des chiens compagnons. Mais je fais ce travail supplémentaire de bon coeur : leur affection, leur fidélité valent bien encore beaucoup plus !

Josiane Pirard, 30 novembre 2001



page précédante SUITE : page suivante

 

 

 

 

 

 



ANAGRAMMES